Bien sûr, l’eau collectée est généralement utilisée pour arroser la pelouse, les arbres et les fleurs. Surtout pendant les longues périodes de sécheresse, c’est probablement la meilleure source de nourriture pour la flore, car elle contient des minéraux précieux, contrairement à l’eau du robinet. Mais l’eau fraîche peut aussi être utilisée pour la fontaine du jardin ou l’étang à poissons.

pompe

Dans ce dernier cas, il est à nouveau recommandé de vérifier la valeur du pH. La seule chose que l’eau de pluie n’est pas potable. Il ne doit pas non plus être administré aux animaux de compagnie, car le nombre de bactéries qu’il contient peut augmenter après plusieurs semaines de stockage.

Systèmes d’irrigation pour le jardin

Mais comment l’eau du tonneau arrive-t-elle à la fontaine du jardin ou au tuyau ? Pour cela, de petits travaux de conversion sont nécessaires. Le récipient de collecte de l’eau doit être muni d’un raccord auquel une pompe de jardin peut être raccordée. Celui-ci peut à son tour être combiné avec l’arroseur de pelouse ou d’autres systèmes d’irrigation. La pompe guide le contenu du fût sous haute pression à travers les tuyaux étroits. Une alimentation du puits serait également envisageable, bien qu’il faille noter ici que les tuyaux entre les deux côtés sont idéalement souterrains et doivent être convenablement protégés contre les chutes de température.

Utiliser une variété d’options

Bien entendu, il est conseillé de ne pas prévoir uniquement le bassin de captage avec un raccordement fixe au puits. Il est donc important de veiller à ce qu’il y ait toujours un deuxième raccord pour le tuyau d’arrosage. Les deux systèmes peuvent ainsi coexister et remplir leur fonction. Il est également possible d’améliorer la qualité de l’eau avec un filtre intermédiaire et d’éliminer les petites particules en suspension avant l’utilisation. Cette option serait particulièrement utile avant l’entrée dans l’aquarium. Le jardin bénéficiera de cette approche. Les plantes reçoivent une source naturelle de nourriture et le portefeuille du propriétaire est épargné. Après tout, l’eau est toujours une denrée précieuse.