Conseils pour faire du sport dans le froid

L’idée de faire du sport dans le froid vous effraie ? L’hiver est arrivé et trouvez-vous beaucoup de bonnes excuses pour ne pas faire du sport ? Tu as peur d’attraper un rhume. Rien ne pourrait être plus faux ! En fait, c’est bien de s’entraîner dans le froid !

Même lorsque le thermomètre tombe en panne, si vous courez régulièrement, non seulement vous n’aurez pas froid, mais vous augmenterez même vos chances de ne pas tomber malade pendant l’hiver.Un groupe de chercheurs de l’armée américaine a déterminé que la température idéale pour un coureur de marathon est de 5 degrés, alors arrêtez de vous excuser et allez courir !

En effet, le sport contribue également à lutter contre le stress en stimulant la libération d’endorphines, les « hormones du bien-être » qui préviennent la dépression et la mauvaise humeur. Et comme le stress affaiblit votre système immunitaire, si vous ne voulez pas tomber malade, courez… ou au moins allez au travail à vélo !

  • Bien sûr, pour faire du sport dans le froid, il faut quelques astuces, d’autant plus pour ne pas risquer de blesser son corps. Suivez nos conseils !
  • Les règles pour faire du sport dans le froid et ne pas tomber malade
  • Courir quand il fait froid peut vous aider à avoir plus d’énergie, à passer un hiver en pleine forme et à être prêt en mai pour le test de costume. Mais ne pensez pas à sortir en survêtement habituel ou vous courrez vers… la bronchopneumonie ! La règle de base pour les sports de plein air dans le froid est de s’habiller correctement, c’est-à-dire ni trop ni trop peu. Optez pour des matériaux et des tissus techniques qui assurent une conduite 100% confortable et agréable.

 

Sport dans le froid : attention aux vêtements

Non au coton : les vêtements en coton absorbent la transpiration et l’humidité, donc si vous les portez, vous risquez de courir le risque d’être mouillé, de souffrir du froid pendant votre entraînement et de vous rafraîchir.Choisissez les bons tissus, ceux qui associent un composant isolant à un composant respirant. Cela préserve la chaleur pendant que la sueur s’échappe.
Évitez le K-way classique qui vous fera trop transpirer.Que vous soyez un homme ou une femme, portez des collants pour courir et vous sentir plus léger ! Il existe des modèles qui favorisent le retour veineux et réduisent la fatigue musculaire, tout en vous permettant de réduire la douleur en diminuant les vibrations musculaires.S’il fait très froid, vous pouvez ajouter une couche entre le maillot et le sweat-shirt. Essayez la batterie, qui a un composant isolant pour s’éloigner du froid.

 

N’économisez pas sur votre course !

Pieds mouillés = risque élevé d’attraper un rhume ! Alors n’achetez pas des chaussures de course par couleur ou parce qu’elles sont parfaitement assorties à votre nouveau maillot de bain, mais pensez à leurs qualités techniques !

Choisissez-les en fonction du terrain sur lequel vous allez courir et assurez-vous qu’ils sont imperméables, légers et respirants. Si vos points datent d’il y a 2 ans, pensez à en acheter une autre paire. Il est important de les changer une ou deux fois par an en fonction de votre rythme de course, donc acheter une nouvelle paire au début de l’hiver est un excellent choix.

 

Le sport au froid : l’importance des accessoires

Lors de la pratique de sports dans le froid, les premières zones à protéger sont la tête, le cou, les mains et les pieds.À des températures minimales, les pertes de chaleur dans ces zones sensibles peuvent atteindre jusqu’à 70 %.Alors oui aux gants, à la bande de course ou au chapeau pour éviter que le rhume ne s’accompagne d’une sinusite !

 

N’oubliez pas le chauffage et la respiration

En hiver, plus que jamais, l’échauffement est d’une importance fondamentale pour éviter les traumatismes musculaires.Les tendons, les muscles et les ligaments ont besoin de plus de temps pour s’échauffer, alors avant de commencer à courir, passez toujours au moins 20 minutes à vous échauffer, à vous étirer et à marcher. Faites aussi attention à votre respiration.Le début de l’effort doit être modéré car l’air froid peut irriter les bronches et les poumons.Respiration correcte ? Inspirez par le nez et expirez par la bouche pour éviter de refroidir votre système pulmonaire. Découvrez comment vous échauffer avant de démarrer votre entreprise.

 

Le sport au froid : restez hydraté

En hiver, la sensation de soif est moins évidente mais, même s’il fait très froid, courir fait transpirer et perdre des liquides.L’air froid a tendance à sécher beaucoup et augmente le risque de déshydratation, alors buvez toujours avant, pendant et après l’entraînement.Prenez un thermos avec vous et une tisane tiède, beaucoup plus agréable que l’eau glacée quand il fait très froid. Avant de commencer l’entraînement, demandez conseil à votre médecin.L’air froid peut causer des douleurs thoraciques ou des crises d’asthme.Avant de commencer à courir en hiver, demandez conseil à votre médecin qui évaluera votre condition physique et pourra vous montrer si ce sport vous convient.

 

Ne restez jamais avec des vêtements mouillés

S’il pleut beaucoup pendant le jogging et que vous portez des vêtements mouillés, vous courez le risque d’hypothermie, c’est-à-dire d’une baisse de la température corporelle.Si vous êtes mouillé, revenez le plus vite possible, prenez une bonne douche chaude et buvez une tisane !

 

Sports froids et rhumes : que faire ?

Si vous faites du sport dans le froid et que vous vous êtes refroidi, le premier réflexe est de ne pas sauter l’entraînement pour ne pas perdre le rythme. Mais est-ce que c’est vrai ? Selon Luca Piretta, nutritionniste à Melarossa, il vaut mieux rester un peu.L’activité sportive – explique le Pirée -, surtout l’intense, est source de stress. S’il y a une attaque microbienne continue et que le système immunitaire s’engage à la défendre, l’activité physique n’est pas recommandée car elle pourrait distraire l’organisme de la lutte contre l’infection.

En outre, le rhume entraîne souvent des symptômes tels que des maux de tête, des difficultés respiratoires et des malaises généraux, de sorte que vous êtes aussi plus difficile à faire du sport et la performance est très mauvaise.Il est donc vrai que faire du sport est bon pour la santé, mais si pendant les 4-5 jours où vous êtes malade, vous ne faites pas de sport, ce n’est pas grave.Bien sûr, si vous n’avez pas de fièvre, vous pouvez aller vous promener, mais faites attention à ne pas prendre froid pour ne pas risquer de tomber malade encore plus gravement !

Laisser un commentaire