Le solstice d’hiver commence dans l’hémisphère sud

La moitié sud de la planète a changé de saison. Ce jeudi 21 juin est entré dans le solstice d’hiver de l’hémisphère sud et avec lui, officiellement, l’hiver astronomique. Pendant la journée, le Soleil atteint sa hauteur apparente la plus basse dans le ciel et a lieu la nuit la plus longue de l’année (dans l’hémisphère nord, c’est exactement le contraire qui se produit). En Argentine, le solstice a eu lieu à Buenos Aires, la capitale, à 7h07 du matin, et le jour aura 9h50 de soleil.

Au solstice d’hiver, le Soleil est situé au point le plus éloigné de l’équateur de la planète et le jour et la nuit atteignent leur différence maximale en durée. Le jour du solstice d’hiver, le Soleil atteint son maximum de déclin vers le sud (-23º 27′) et pendant plusieurs jours, sa plus grande hauteur à midi ne varie pas, c’est pourquoi cette circonstance est appelée solstice d’hiver (« Soleil immobile »).

A ces dates, il y a aussi la période où le Soleil et la Terre sont les plus proches l’un de l’autre tout au long de l’année, c’est-à-dire le périhélie. Cette proximité du Soleil fait que la Terre se déplace plus rapidement le long de son orbite elliptique en hiver (deuxième loi de Kepler), et c’est pour cette raison que cette saison est la plus courte de l’année entière.

On pense souvent que le solstice d’hiver – le jour le plus court de l’année – est aussi celui où le soleil se lève plus tard et se couche plus tôt. Mais ce n’est pas le cas, et la raison en est que l’orbite de la Terre autour du Soleil est elliptique et que l’axe de la Terre est incliné dans une direction qui n’a rien à voir avec l’axe de cette ellipse.

Le solstice d’hiver, qui marque le début officiel de la nouvelle saison, peut varier à quatre dates différentes dans le calendrier (du 20 au 23 juin) selon les années. Les nuits seront raccourcies en moyenne d’une minute par jour jusqu’à l’équinoxe de printemps, qui aura lieu cette année le 22 septembre.

Bogotá (Colombie) et à Lima (Pérou), il est entré à 5 h 07 ; à La Paz (Bolivie) et à Asunción (Paraguay) à 6 h 07 ; et à Brasilia (Brésil), à Sao Paulo (Rio de Janeiro) ainsi qu’à Montevideo (Uruguay) à 7 h 07.

En Antarctique, les scientifiques ont célébré cette journée avec une baignade dans les eaux glacées. Bien qu’il fasse moins 22 degrés Celsius, les scientifiques de la base australienne de Casey ont fait un trou dans la neige, se sont déshabillés et se sont jetés à l’eau. Depuis plus d’un siècle, les explorateurs qui s’aventurent sur le continent blanc célèbrent le solstice d’hiver, qui marque le début d’une période d’allongement progressif des heures de soleil.

Laisser un commentaire