Quels aliments devrais-je inclure dans l’alimentation de mon enfant ?

Nutrition de l’enfant

Voici quelques conseils pour une alimentation variée, équilibrée et saine pour vos tout-petits

L’éducation nutritionnelle exercée par la famille depuis l’enfance est fondamentale pour prévenir d’éventuels problèmes de santé futurs chez les jeunes enfants. Ce qui se passe, c’est que les parents ne sont pas toujours tout à fait clairs sur la façon dont l’alimentation de leurs enfants devrait être, les aliments à inclure, en quelles quantités…

PRODUITS LAITIERS :

L’enfant doit consommer du lait (au moins un demi-litre par jour). À moins qu’il ne soit prescrit par un médecin, il n’a pas besoin d’être écrémé. Comme complément ou substitut à un verre de lait, vous pouvez prendre un yogourt ou une portion de fromage.

VIANDE :

Le porc, les saucisses, les saucisses, les saucisses et les hamburgers font généralement l’objet d’abus. Cependant, il n’est pas nécessaire de manger de la viande tous les jours. Il est pratique de l’alterner avec du poisson et il faut essayer qu’il soit d’espèces différentes : bovin, porc, poulet, lapin, agneau, etc.

POISSON :

L’enfant doit être stimulé dans la consommation de poissons, et en particulier les poissons dits bleus (poissons gras), tels que les sardines, maquereaux, anchois, etc. Ce n’est pas facile, mais il y a des trucs et des recommandations.

OEUFS :

L’œuf contient une excellente protéine, comparable à celle de la viande ou du poisson. Mais n’essayez pas de manger plus de 4 ou 5 œufs par semaine.

POMME DE TERRE :

Sa présence dans l’alimentation infantile est assez importante (surtout sous forme de frites). Sa consommation doit être modérée afin de laisser la place à d’autres garnitures de légumes et salades.

LEGUMBRES :

Ils sont consommés moins que ce qui est recommandé. Les enfants devraient donc être encouragés à les consommer ; ils sont riches en fibres alimentaires et contiennent également des protéines végétales de bonne valeur biologique.

FRUITS :

Les jus industriels contenant trop de sucres sont abusés par opposition à la consommation de fruits entiers. Pour cette raison, nous devons insister pour que les enfants mangent des fruits naturels. Voici quelques conseils à ce sujet.

LÉGUMES ET SALADES :

Il y a une certaine résistance à manger ce type d’aliments, surtout les légumes. Les enfants devraient être habitués à manger des légumes comme plat principal et comme plat d’accompagnement pour la viande, le poisson et les œufs.

PAN :

La consommation de pain doit être récupérée dans l’alimentation du nourrisson, car son apport en glucides contribue à l’équilibre de l’alimentation.

PATES :

Ils sont consommés en excès sous forme de macaronis, spaghettis, pizzas, etc. Ils doivent être modérés pour s’adapter à d’autres types de premiers plats qui apportent une plus grande richesse nutritionnelle, en particulier les fibres, comme les légumineuses, les légumes, etc.

RIZ :

Le riz, comme le blé, est une céréale qui accepte de bonnes combinaisons avec d’autres aliments, mais il est très important qu’elle soit alternée avec des légumes.

SUCRES:

Il y a une consommation excessive, généralement de caractère industriel, cependant ils doivent être pris avec beaucoup de modération, comme les boissons gazeuses.

GRAS :

Les enfants les consomment en excès (sous forme de fromages gras, beurre et margarines, graisses contenues dans les pâtés, pâtes à tartiner, pain type sandwich, petits pains divers…).
La graisse est nécessaire à l’organisme car elle apporte des vitamines liposolubles et des acides gras essentiels, mais sa consommation abusive, sous les formes indiquées, provoque rapidement la satiété et empêche la consommation d’autres aliments plus nécessaires à la croissance et à la santé de l’enfant. Ainsi, le pourcentage de calories fournies par ce nutriment ne doit pas dépasser 30% du total.

Laisser un commentaire