Avantages de l’allaitement maternel pour la mère et le bébé

La première semaine d’octobre marque la Semaine mondiale de l’allaitement maternel en Europe (la première semaine d’août dans les Amériques), une initiative de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et de l’UNICEF. Il est temps de se rappeler les bienfaits de l’allaitement maternel, qui, selon les termes de l’OMS,  » est l’un des investissements les plus intelligents qu’un pays, une communauté et une famille puissent faire.

Le thème de la Semaine mondiale de l’allaitement maternel de cette année est « Ensemble pour soutenir l’allaitement maternel », dans le but de rappeler et de sensibiliser la société au fait que l’allaitement maternel n’est pas seulement l’affaire de la mère mais a besoin de l’aide et du soutien de tout son environnement, notamment les professionnels de santé, les familles, les organismes professionnels, les établissements universitaires, les entreprises et les milieux professionnels, les gouvernements et les médias.

 

Avantages de l’allaitement maternel

Comme l’explique l’Unicef dans un document sur les bienfaits de l’allaitement maternel, le lait maternel est le meilleur aliment pour les bébés, car il contient tous les nutriments dont le bébé a besoin pour grandir et se développer en bonne santé, fort et intelligent. L’allaitement maternel présente de multiples avantages pour la santé de la mère et de l’enfant, qui se maintiennent au fil du temps, surtout si l’allaitement se prolonge.

 

1. réduit la mortalité infantile

Les enfants qui allaitent pendant les six premiers mois de leur vie ont 14 fois plus de chances de survivre que ceux qui ne le font pas. Le fait de commencer à allaiter dès le premier jour de vie réduit la mortalité néonatale de 45 pour cent.

 

2. Protège le bébé contre de nombreuses maladies

L’allaitement maternel est la première vaccination du bébé, surtout dans les endroits où le lait en poudre coûte cher et où il risque d’être contaminé par une eau de mauvaise qualité. Selon la Directrice générale adjointe de l’UNICEF Geeta Rao Gupta. « Il n’y a pas d’autre intervention en matière de santé qui soit aussi bénéfique pour les mères et leurs bébés et qui coûte aussi peu que l’allaitement maternel aux gouvernements.

Selon l’UNICEF, le lait maternel contient des anticorps spéciaux qui renforcent le système immunitaire du bébé et le protègent contre les infections respiratoires, la grippe, l’asthme, l’eczéma chronique, les otites, la diarrhée, les allergies et autres maladies.

 

3. Il évite la constipation et est facile à digérer grâce à l’intestin immature du nouveau-né.

 

5. Aide à prévenir l’obésité infantile et les maladies chroniques futures.

 

6. Facilite les liens avec la mère.

 

7. Réduit le risque de mort subite du nourrisson, qu’il s’agisse d’allaitement exclusif ou mixte.

 

Avantages de l’allaitement maternel pour les mères

  • Réduit le risque de dépression post-partum
  • Réduit le risque d’anémie.
  • Aide à perdre du poids après l’accouchement.
  • Facilite le lien avec le bébé.
  • Prévient le cancer du sein, le cancer de l’ovaire et le risque d’ostéoporose après la ménopause.
  • Réduit encore plus le risque de diabète si vous avez déjà souffert de diabète gestationnel.
  • Il peut soulager la douleur de la césarienne.
  • Protège contre l’hypertension à la ménopause

 

Avantages de l’allaitement pour la société

Les avantages de l’allaitement maternel ne se limitent pas aux mères et aux bébés, mais facilitent également la réalisation d’un grand nombre des objectifs du développement durable : l’allaitement maternel améliore la nutrition, prévient la mortalité infantile, réduit le risque de maladies non transmissibles et favorise le développement cognitif et l’éducation.

En outre, elle contribue à la réduction de la pauvreté, profite aux économies nationales (en réduisant le coût des soins de santé), contribue à relever le niveau d’instruction, favorise la croissance économique et réduit les inégalités. Selon l’OMS, de faibles taux d’allaitement maternel se traduisent par une perte de productivité et des coûts de soins de santé élevés (traitement des maladies évitables et des maladies chroniques).

 

Laisser un commentaire