Laura Biagiotti : ambassadrice de la mode italienne dans le monde

Laura Biagiotti est née à Rome le 4 août 1943. La mode fait partie de son ADN ; en fait, sa mère Delia possédait un atelier romain. Suivant les traces de sa mère, Laura a commencé à travailler pour de grands noms du secteur, tels que Schubert (pour qui elle a conçu sa première collection) et Rocco Barocco. En 1972, il fonde avec son mari Gianni Cigna l’entreprise homonyme de Florence. La même année, pour la première fois, il expose à Florence, présentant une collection de quelques pièces et obtenant une réponse positive pour son style féminin et sobre, composé de quelques couleurs comme le blanc et le rouge.

 

Laura Biagiotti : symbole du style italien et de l’élégance dans le monde

Dans les années 80, il achète le château de Marco Simone dans la campagne romaine, un lieu qui devient sa maison et son siège social, symbolisant l’importance de la famille et du travail dans la vie du designer. Son travail et son approche de la mode deviennent un symbole du Made in Italy dans le monde entier. En 1988, Laura Biagiotti est la première créatrice à exposer à Pékin (Chine), où trente modèles portent ses créations les plus significatives, et au Kremlin à Moscou (1995).

En 1996, son mari Gianni meurt et, l’année suivante, sa fille Lavinia, aujourd’hui à la tête de l’entreprise, commence à travailler avec elle. Au fil des années, la mode évolue et change, mais Laura reste elle-même et continue à suivre son style, fait de cachemire et de féminité. Le New York Times l’appelle la « reine du cachemire » pour l’utilisation innovante et moderne de ce tissu.

Au fil des ans, il a reçu de nombreux prix. Le dernier de ces prix est le prix « 100 excellences italiennes », qui lui a été décerné pour avoir diffusé le style et l’élégance italiens dans le monde entier. Une vision entrepreneuriale internationale qui l’a conduite à se tourner vers l’avenir, à innover et à expérimenter. Mais Laura Biagiotti n’était pas seulement une entrepreneure, c’était une artiste, qui exprimait ses émotions et sa passion à travers la création de ses vêtements.

Laisser un commentaire