Bière au beurre Harry Potter

 

Bien que la saga Harry Potter ne figure généralement pas sur les listes de films culinaires, tous ceux qui l’ont vue savent que la grande salle à manger de Poudlard, remplie de plateaux de poulets rôtis et de gâteaux sales, a de longues dents. Les romans de J. K. Rowling sont encore plus graphiques, avec des pages entières consacrées à la description de friandises comme les grenouilles au chocolat, les gâteaux à la mélasse, les calderos ou les empanadas à la citrouille. Des sucreries adaptées aux magiciens en herbe et moins exotiques que la véritable star de la gastronomie magique : la bière au beurre.

Que ce soit à cause de son nom fantastique ou parce qu’elle n’existe pas dans le monde moldu, la bière au beurre a éveillé l’imagination des enfants, des jeunes lecteurs et des talluditos qui, depuis des années, inventent des recettes qui s’adaptent à leurs goûts rêvés. Le Saint-Graal de Potteria a mis trois ans à germer dans les cuisines du Wizarding World Park, le parc à thème américain dédié au monde de Poudlard, dont le résultat, de recette secrète et de marque déposée, semble être un succès total auprès des visiteurs, mais nous ne savons pas si elle ressemble à la boisson que Harry, Ron et Hermione ont bu dans The Three Hogsmeade Brooms.

Malgré ces efforts acharnés pour concevoir une nouvelle recette, ce que la plupart des gens ne savent pas (pas plus que les responsables marketing d’Universal), c’est que la bière au beurre a déjà été inventée. L’aviron était basé sur une ancienne recette très populaire en Angleterre Tudor et était déjà écrit en 1596 sous forme de bière beurrée. A cette époque, il était très courant de consommer de la bière chaude mélangée à d’autres ingrédients, et sa version « beurre » est une sorte de punch épicé que l’on buvait même au petit déjeuner. Heston Blumenthal, chef cuisinier connu pour avoir expérimenté avec succès des recettes historiques, a inclus la recette dans un chapitre de son programme Heston´s Fêtes consacrées à la cuisine des Tudors.

Nous avons donc ici la vraie formule de la bière au beurre, et ne me dites pas qu’il y a de l’alcool et bla bla bla bla bla, parce que dans les livres de Potter, il est très clair qu’on pourrait parfaitement briller en buvant cette concoction. Pour ceux qui ont besoin d’une édition spéciale dédiée au monde des enfants ou qui ne sont pas amateurs de bière, j’inclus à la fin quelques recommandations pour rendre l’interprétation légère et sucrée. Mais ne me dis pas que ce n’est pas cool d’avoir une version pour les palais d’adultes. Après tout, c’est sûrement ce que Harry Potter a voulu essayer lorsqu’il s’est échappé sous le manteau invisible.

Vous pouvez le faire avec de la bière alcoolisée et non alcoolisée, mais de la meilleure qualité que vous pouvez trouver et adaptée à vos goûts personnels. La mousse a un truc parce que lorsque la bière est chauffée, elle perd du gaz et il est presque impossible de la reconstituer par la suite : le mieux est d’économiser de la bière d’abord et de la mousser ensuite avec un fouet à lait pour le café, en la versant sur elle. Si cela vous donne une illusion particulière, vous pouvez réutiliser les blancs pour battre une meringue ou utiliser de la crème semi fouettée. Si jeter du beurre à la folle vous donne réparation, vous pouvez le remplacer par de la crème, mais rappelez-vous que la bière au beurre doit être prise chaude.

Difficulté

Pas besoin de baguette magique.

Ingrédients

Pour 3-4 personnes

  • 1000 ml de bière noire ou grillée
  • 100 g de sucre (de préférence brun pour une touche caramel)
  • 4 jaunes d’œufs
  • 30 g de beurre non salé ou 50 ml de crème à fouetter
  • 1/2 cuillère à café de gingembre en poudre
  • 1/2 cuillère à café de muscade râpée ou en poudre
  • 5 clous de girofle moulus

Préparation

Réserver 100 ml de bière pour obtenir un peu de mousse.

Verser le reste de la bière avec les épices dans une casserole et chauffer à feu moyen.

Battre les jaunes d’œufs séparément avec le sucre jusqu’à l’obtention d’une crème épaisse, spongieuse et de couleur claire.

Lorsque la bière est chaude, retirer du feu et ajouter les œufs battus avec le sucre.

Réchauffer le tout, en remuant avec quelques bâtonnets pendant quelques minutes à feu doux, en prenant soin de ne pas cuire les œufs.

Ajouter le beurre et remuer jusqu’à ce qu’il fonde (ou la crème dans son défaut) et si vous voulez, filtrer le liquide obtenu pour enlever les restes des épices.

Épargnez la bière réservée au début avec un fouet à lait.

Servez la bière dans des cruches ou des verres, couronnez avec la mousse et consommez immédiatement.

Version légère sans bière : la plupart des recettes qui y fourmillent utilisent la « crème soda », une sorte de boisson gazeuse à la vanille avec des bulles, mais comme ici en Espagne, il est difficile de trouver la meilleure solution serait de mélanger le lait frappé à la vanille avec du lait, du jaune d’œuf, de la cannelle ou autres épices et une touche de caramel, servant la boisson en crème semi fouettée sur le dessus.

Laisser un commentaire