L’importance des codes dans le commerce numérique des pièces automobiles

Parfois nous ne nous en rendons pas compte, mais nous sommes littéralement entourés d’une montagne de codes : la chaise sur laquelle vous êtes assis, le téléphone portable d’où vous lisez ce petit article, le livre que vous êtes en train de lire. Oui, chacun de ces objets a un code qui l’identifie et qui est donné par le vendeur ou reconnu sur le marché.

Par exemple, dans les livres, il y a le code ISIN qui identifie non seulement le contenu et l’auteur, mais aussi l’éditeur et l’édition et qui identifie de manière unique tous les exemplaires identiques du même livre. Ce parfait catalogage a été l’une des raisons qui ont amené Jeff Bezos en 1994 à concentrer ses efforts pour construire le plus grand supermarché du monde, Amazon, à partir de livres. Avec ces codes, il était extrêmement facile pour Amazon de gérer non seulement la vente de livres, mais aussi toute la chaîne de valeur, y compris l’entrepôt.

 

ET DES PIÈCES D’AUTO ?

Ce n’est pas si simple… Avant de partager les secrets de la recherche de pièces de rechange et comment trouver les bons codes pour la pièce de rechange souhaitée, il est important de comprendre qu’il existe différents types de codes sur le marché :

  • Les codes du constructeur automobile également appelés OEM (par exemple VW, Fiat, etc.)
  • Codes des fabricants de pièces (p. ex. Trw, Denso, Bosch, etc.)
  • Codes de distributeur de pièces détachées.

Le code attribué par le constructeur automobile est certainement le point de référence pour l’identification unique de la pièce. C’est pour cette raison qu’ils sont une référence pour l’ensemble de l’industrie et en particulier pour le commerce électronique.O Chaque constructeur a sa propre stratégie pour nommer les différentes pièces qui composent la voiture. Il y a des maisons, comme le fiat, où une seule pièce se voit souvent attribuer plusieurs codes qui l’identifient. Ces codes sont appelés substituts, mais tous identifient la même partie. Il y a d’autres maisons qui ont des codes parlants, c’est-à-dire où la syntaxe du code identifie par exemple le type de la pièce (comme l’IBAN où à l’intérieur vous pouvez lire la banque à laquelle le compte appartient).

Les codes des fabricants de pièces de rechange, par contre, sont plus stables, parfois imprimés directement dans le matériau du composant. Les codes de fabricant sont certainement utiles lorsqu’on recherche une pièce de rechange d’un fabricant spécifique mais, étant donné le grand nombre de fabricants qui produisent une pièce équivalente, ils ne sont pas le meilleur moyen de trouver le meilleur compromis entre prix, qualité et disponibilité.

Les codes de distributeur sont un vrai gâchis. La raison pour laquelle il existe des codes de distributeur est pour faciliter les commandes de ses clients. Cependant, cette facilitation est aussi une stratégie pour s’assurer qu’il s’agit de vos propres rachats de clients auprès du même distributeur (lock-in). Il existe des codes de grands distributeurs qui ont une valeur sur le marché, presque comme ceux des fabricants. Mais ce n’est pas toujours comme ça. En pratique, il n’est jamais recommandé d’utiliser ces codes pour trouver le meilleur prix car de par leur nature même, ils sont faits pour amener le client chez son distributeur.

 

CONCLUSION

Pour naviguer dans ce marasme de codes pour des millions de pièces détachées, il existe heureusement des logiciels qui aident non seulement à trouver un code mais aussi à trouver les codes alternatifs possibles des autres catégories, appelés croix.Malgré le logiciel, la recherche de la croix est un véritable art qui est à la base du travail du marchand de pièces détachées qui doit répondre à différentes demandes de disponibilité immédiate, de fabricants spécifiques ou de meilleur prix. Au cours des six derniers mois, nous avons rencontré plusieurs spécialistes des pièces de rechange pour comprendre comment améliorer leur vie avec Qricambi et rendre leurs recherches plus rapides et plus efficaces.

Laisser un commentaire